Qui suis-je ?

anne-marie-Castanet les champs du chant
Anne-Marie Castanet, chanteuse lyrique, professeur de chant

Passionnée par les multiples ressources de la voix parlée et surtout chantée, ma démarche m’amène à explorer la voix chantée dans ses dimensions techniques, créatrices et thérapeutiques.

Fruit de mes expériences et formations sur la voix, la pédagogie que je propose est axée sur la relation étroite entre Corps, Souffle, Voix, Être.

Le chant est en chacun de nous, il attend souvent d’être révélé. Avec une pédagogie structurée, vivante et créative, j’aime accompagner les personnes dans la recherche de leur voix. C’est une grande joie pour moi de voir dans mes ateliers et stages, chacun libérer son énergie, sa voix, révéler ses potentiels, prendre confiance en soi.

Ayant personnellement et dans mes ateliers, constaté les bienfaits et le bien-être générés par le chant qui implique l’être tout entier, j’ai eu envie d’apporter cet outil thérapeutique aux adhérents du Centre Ressource d’Aix en Provence (centre d’accompagnement des personnes touchées par le cancer). Le travail sur le corps et le souffle nous relient au vivant.

 

Parcours

Après un DUT de mesures physiques, un temps consacré à mes enfants, je suis chargée de mission auprès des éditeurs français au salon du Livre de Paris. Puis enfin vient le temps de me consacrer au chant lyrique. J’ai suivi l’enseignement  de Jean-Pierre Blivet puis Carlos Belbey. Je me suis produite comme soliste au sein d’ensemble vocaux.

Le travail du chant et ses implications sur la personnalité, me conduisent à explorer différentes approches de la voix, les liens voix-corps. Je me suis  formée en euphonie vocale en 4 ans, au travail sur la voix et l’écoute avec Daïnouri Choque, Martina Catella.

J’ai ensuite abordé un autre répertoire,  celui des chants et polyphonies du monde avec différents intervenants.

Mon parcours et ma recherche sur le chant et ses champs m’ont amenée à suivre une formation professionnelle sur l’improvisation et la création vocale auprès de Jean-Yves Pénafiel.